La station de Belle-Île a la particularité, comme les autres stations insulaires, d’effectuer le transport de personnes vers le continent quand leur état de santé le nécessite.

C’est le SAMU 56 qui gère les transports sanitaires entre Belle-Île et le continent et qui décide du moyen d’évacuation : hélicoptère de la Sécurité Civile Dragon 56 ou, quand l’hélicoptère n’est pas disponible ou que les conditions météorologiques ne lui permette pas de voler, la SNSM. Quand le SAMU choisit la voie maritime, il appelle le CROSSA Étel qui contacte la SNSM de Belle-Île, Quiberon ou Le Crouesty, suivant les disponibilités.

Selon les cas, une infirmière, un infirmier ou un des médecins de l'équipage peut être présent, et parfois une équipe du SMUR qu’il faut tout d’abord aller chercher à Quiberon.


Le canot en attente cale BonnelleMardi 13 avril 2021
  • Dans l'après-midi, le SAMU, via le CROSS, appelle le patron du canot pour un transport sanitaire vers Quiberon.
  • 16h20, l'équipage est à bord, le canot mis en route et accosté cale Bonnelle pour attendre le patient.
  • Celui-ci arrive à 16h49 et le canot appareille.
  • Arrivée à 17h20 à Quiberon, une ambulance nous attend et les ambulancières prennent en charge notre passager.
  • Départ pour Belle-Île où le canot retrouve son poste à 17h57.

Équipage : Jean-Pierre Nouy, Gwenaël Hains, Jean-Luc Guennec, Patrick Hut, Pierre Mouty.


Jeudi 8 avril 2021
  • La journée commence tôt : un peu avant 4 heures du matin, appel du CROSS pour le transport sanitaire d'une personne vers Quiberon.
  • À 4h25, le canot est mis en route et accoste cale Bonnelle. Après l'arrivée des pompiers, la patiente est transférée à bord et le canot appareille pour Quiberon.
  • 5h21, nous arrivons à Quiberon en même temps que l'ambulance. Timing parfait !
  • Le transfert est effectué et nous repartons pour Belle-Île où le canot est amarré à 6 heures.

Équipage : Jean-Lou Guillaume, Gwenaël Hains, Jean-Jacques Bureau, Isabelle Grossier, Pierre Mouty, Cyril Nesle.


Samedi 3 avril 2021
  • 20 heures : le canot de sauvetage quitte Le Palais pour amener un technicien d'Enedis à Hoëdic pour une intervention urgente.
  • Pendant l'attente sur place, le CROSS, informé de notre position, nous contacte pour le transport sanitaire vers Quiberon d'une femme souffrant de douleurs abdominales.
  • La patiernte est transférée à bord et le canot quitte Hoëdic à 22h26 pour Quiberon.
    Malgré le choix d'une route le plus "confortable" possible, le transfert est bien mouvementée car un vent soutenu souffle de nord-est et la mer est bien formée.
  • Nous arrivons à Quiberon à 23h22 où nous attendent les pompiers qui prennent en charge notre passagère.
  • Nous en profitons pour faire le plein du canot (1374 litres de gasoil), puis nous repartons pour Belle-Île.
  • Arrivés à minuit et demie à Palais, tout le monde a faim et est content d'arriver, y compris le technicien d'Enedis qui a fait le crochet par Quiberon avec nous.

Équipage : Jean-Lou Guillaume, Philippe Enhart, Ronan Barré, Pierre-Yves Brière, Patrick Hut, Éric Poivet.


L'embarquement du petit patient et de sa mamanL'équipage équipé en "anti-Covid"Mardi 23 février 2021
  • Un petit bébé de 6 semaines doit être transporté d'urgence pour une hospitalisation sur le continent. Sa maman l'accompagne, ainsi qu'un médecin.
    La suspiscion Covid étant importante, l'équipage s'équipe de la « panoplie » complète anti-Covid.
  • Le canot est mis en route à 12h30 et accosté cale Bonnelle. Nous quittons le port à 13h28.
  • Arrivée à 14h à Quiberon, le petit patient et sa maman sont confiés à l'ambulance, puis commence à bord le protocole de désinfection.
  • Le canot est de retour à son poste à 14h40.

Équipage : Charles Roussette, Frédéric Le Doux, Alain Pichot, Ronan Bernier, Pierre-Yves Brière, Pierre Mouty.


Vendrdi 19 février 2021
  • En fin de matinée, tout juste rentrés d'Hœdic où nous avons amené l'équipe pour la vaccination Covid-19, le canot est à nouveau sollicité pour le transport d'une personne de 70 ans sous perfusion et sous oxygène.
  • À 11h50, le canot est mis en route et accosté cale Bonnelle, d'où il repart 40 minutes plus tard avec le patient.
  • Celui-ci est débarqué à 12h55 à Quiberon et le canot rentre à Belle-Île où il arrive à 13h28.

Équipage : Damien Ribouchon, Charles Roussette, Dominique Hors, Cyril Nesle.

Les moteurs n'ont pas le temps de refroidir car le canot repart à 14h pour Hœdic, d'où il revient à 16h47, pour repartir encore moins de 2 heures après :

  • Un homme atteint de la Covid-19 doit être transporté d'urgence pour une hospitalisation à Vannes.
  • À 18h30, l'équipage est à bord. Tout le monde s'équipe de masques, gants et combinaisons adaptés pour éviter toute contagion.
  • Après avoir transféré le patient à bord, le canot appareille de Palais à 19h26 pour Quiberon où il est confié aux pompiers 35 minutes plus tard.
  • Le canot est de retour à Palais à 20h35 et la timonerie est désinfectée.

Équipage : Charles Roussette, Frédéric Le Doux, Gaëlle Leroux, Cyril Nesle.


Dimanche 7 février 2021
  • Dans la soirée, la SNSM est déclenchée pour le transport d'un homme vers le continent.
  • Le canot est accosté cale Bonnelle, le patient transféré à bord pour un départ de Palais à 20h15 et une arrivée à Quiberon 30 minutes après.
  • Après un peu d'attente, le patient est confié aux ambulanciers venus le chercher et le canot repart à 21h21.
  • À 22 heures, le canot a regagné son poste et la mission est terminée.

Équipage : Jean-Pierre Nouy, Frédéric Le Doux, Yves Bertho, Philippe Enhart, Pierre-Yves Brière, Patrick Hut.


Lundi 25 janvier 2021
  • Aujourd'hui, l'état de santé d'un homme de 71 ans nécessite une hospitalisation sur le continent. Le SAMU décide son évacuation par le canot de sauvetage.
  • L'alerte est déclenchée un peu avant 18 heures. À 18h05, l'équipage est à bord, le canot mis en route et accosté cale Bonnelle.
  • L'ambulance des pompiers amène le patient qui est transféré à bord à 18h44, mais nous allons devoir attendre avant de partir car les médecins en profitent pour nous faire évacuer un deuxième patient.
  • Il arrive avec les pompiers plus d'une demi-heure plus tard et le canot quitte le port de Palais à 19h20. Le médecin Emmanuel De Poix nous accompagne.
  • Il fait beau, la mer est belle et nous arrivons à Quiberon un peu avant 20 heures, mais il nous faut attendre 15 minutes l'arrivée des ambulances.
  • Les patients leur sont confiés et nous repartons pour Belle-Île à 20h20.
  • Le canot est de retour à son poste à Palais à 20h50.

Équipage : Jean-Pierre Nouy, Yves Bertho, Julien Bouleuc, Philippe Enhart, Frédéric Le Doux, Emmanuel De Poix, Pierre Mouty.


 

Les transports sanitaires en 2020

Les transports sanitaires en 2019