La station de Belle-Île

Elle dispose d'un Canot Tous Temps (CTT) et regroupe une trentaine de personnes, toutes bénévoles. Découvrez-les ici.

Les actions

Le canot de sauvetage de Belle-Île effectue une centaine de sorties par an.

Si nombre d’entre elles concernent des sauvetages ou des assistances en mer, l’insularité nous amène fréquemment à réaliser des transports sanitaires vers le continent de personnes dont l’état de santé nécessite leur évacuation, quelles que soient l’heure et les conditions météorologiques.

La station de Belle-Île a également la possibilité d’effectuer des dispersions de cendres.

Le budget

Le budget annuel à la charge de la station de Belle-Île est d'environ 50 000 €.
Il comprend l’entretien du canot, le carburant, la vérification et la validation de tous les équipements de sécurité (radios, gilets, radeau de survie, extincteurs…).

L’assistance aux personnes est gratuite, l’assistance aux biens est payante. Les recettes de la station sont assurées en partie par ces assistances maritimes, mais surtout par vos dons.

Un peu d’histoire

La Société Centrale de Sauvetage créa la première station de sauvetage en mer à Belle-Île en 1873, à Port-Blanc (Locmaria).
Puis il y eu la station provisoire de Port-Halan (1880) qui fut rapidement transférée à Palais où l’abri de la Société Centrale fut construit et inauguré en 1891.
Une station de sauvetage a également été opérationnelle de 1913 à 1948 à Sauzon.

En 1967, la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés et la Fondation des Hospitaliers-Sauveteurs Bretons fusionneront pour devenir la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM).

La SNSM

Les Sauveteurs en MerLa Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) est une association reconnue d’utilité publique, dont les missions sont de sauver des vies humaines, en mer et sur le littoral, former les sauveteurs et participer aux missions de sécurité civile tout en exerçant une action préventive permanente auprès des usagers de la mer.

Le canot de sauvetage SNS 096